Sud Algérien
Sud Algérien

Métal et peinture à l'huile 65x41, 1994 Collection privée Au bord d’une piste, des pans de murs, des angles de maisons, des pointes de roches s’agrippent à des arbustes rongés par les chèvres. Rien ne bouge, tout est silence. La lumière boit le contour de la montagne.

press to zoom
Le combat de coqs
Le combat de coqs

Technique mixte 60x81, 1994 Collection privée Sur une plage, je recueille les dépôts de la vague et ceux des hommes irrespectueux de la nature. Revient alors dans ma tête cet aphorisme de René Char : « Peu ont su regarder la terre sur laquelle ils vivaient et la tutoyer en baissant les yeux » . De retour à l’atelier je vide le sac sur une surface plane, sans trop intervenir. Il en sort un combat de coqs.

press to zoom
Séduite
Séduite

Métal et peinture à l'huile 57x43, 1994 Une jeune fille africaine est séduite par des perles d’or. Je le suis par l’usage à contre-emploi d’un métal ordinaire, et m’intéresse à des formes destinées à une fonction pour ensuite les en détourner. Comme disait Carlo Levi , l’œil ne voit pas des choses, mais des formes de choses qui en évoquent d’autres.

press to zoom
Icare
Icare

Peinture à l'huile et métal 93x87, 1995 Icare a désobéi. Dédale a tant pleuré que ses yeux sont devenus des béances par lesquelles les larmes ont formé une mer. Il reste de son corps cette tête de bronze antique exposée sur une table avec autour d’elle tous les biens terrestres auxquels son fils ne goûtera jamais.

press to zoom
L'aquarium et la mariée (1)
L'aquarium et la mariée (1)

Huile et métal découpé 40x40, 1997 Apparition dans un rêve d’une mariée qui avant la cérémonie rend visite au locataire de son aquarium. Pourquoi ? Je n’en sais rien. C’est la nuit, tout est bleu et vert. Plusieurs couches de glacis rendront, je l’espère, l’ambiance d’une nuit difficile.

press to zoom
L'acquarium et la mariée (2)
L'acquarium et la mariée (2)

Huile, papiers découpé, textile 53x50, 1997 La scène est identique, mais cette fois dans la lumière du jour. Autre harmonie colorée, rythme différent. Dans ces surfaces très ornementées, j’ai invité une couleur rouge dépouillée, à prendre position au-dessus d’un petit poisson bleu qu’un papier à la cuve a réalisé à ma place. Un petit coup de pinceau pour son œil et il était désigné. Je me suis bien amusé !

press to zoom
Nu aux lilas
Nu aux lilas

Huile, métal découpé, papier 53x45, 1997 Un énorme poisson rouge, un brin de dentelle, une fleur nue parmi les fleurs de lilas, un ensemble de contraires qui s’estiment et essayent de nous en assurer par l’usage qu’ils font de différentes matières.

press to zoom
Le Hibou
Le Hibou

Huile et métal découpé 37x31, 1999 Collection particulière Un hibou, chanteur, maladroit et distrait, laisse choir sa musique écrite. Les partitions, par leur forme, s’accordent avec les divers rectangles que sont les éléments de la chaise, le petit meuble à gauche, le format lui-même de la toile. Par leur blancheur, ces partitions invitent la lueur pâle du fond à prendre place au premier plan. Tel sera le public de cet oiseau des crépuscules.

press to zoom
Fleurs séchées et Fanions
Fleurs séchées et Fanions

Huile et métal découpé 66x35, 1999 Collection particulière Des résidus de palettes font office de fleurs séchées, le lointain est précis, le premier plan ne l’est pas. Une façon de penser ancienne en accord avec des procédés actuels.

press to zoom
La Corrida
La Corrida

Huile et métal découpé 85x100, 2000 L'arène jaune est un œuf qui ne prépare pas la vie mais consomme la mort. Celle certaine du taureau, peut être aussi celle du toréador. Elle alimente l’excitation du public qui pendant la durée de ce spectacle oublie ses angoisses ou les véhicule. L’usage du métal découpé accentue l’agressivité de la situation.

press to zoom
Carnaval de Venise (1)
Carnaval de Venise (1)

Huile et métal découpé 100x85, 2000 Toute notion de perspective est volontairement mise en éclat où, dans chacun, viennent s’insérer toutes ces démesures qui par leurs mélanges font qu’un carnaval est un moment d’exception.

press to zoom
Carnaval de Venise (2)
Carnaval de Venise (2)

Métal découpé 40x50, 1997 Enfant, j’observais le forgeron frappant de son marteau une barre de fer incandescente. Que l’outil, terre digérée en une forme précise en façonne une autre, me fascinait. A ce cadeau s’ajoutaient les étincelles. J’aime les voir revenir quand le métal souffre d’être maltraité et transforme le sujet en un prétexte ouvert à toutes les fantaisies.

press to zoom
Mort du taureau
Mort du taureau

Huile et métal découpé 110x67, 2001 L’homme se plait à dire que la corrida est le triomphe de l’intelligence humaine sur la bêtise de l’animal. Mais sait-on ce qu’en pense le taureau ?

press to zoom
Utopie
Utopie

Huile et métal découpé 78x57, 2001 Collection privée Comment "guerre" peut-il s’écrire au féminin quand ce désastre est signé depuis toujours par des hommes ? Dans une nuit tranquille, une apparition tendre vient offrir à un espace à conquérir non pas le feu et le sang, mais des fleurs fécondées, de la douceur, de l’utopie enfin réalisée sur un cheval blanc, volontairement dessiné dans la maladresse expressive de l’enfance.

press to zoom
Grenades
Grenades

Huile et métal découpé 45x40, 2001 Collection particulière Paul Valéry : « tu sais ma passion que pourpre et déjà mûre, chaque grenade éclate et d’abeilles murmure » La sensualité de ces mots lus en présence des fruits qui se trouvaient sur la table, m’a donné envie de traduire cette émotion par le biais des couleurs vives, chaudes, et que des particules bleues excitent.

press to zoom
Mimosas
Mimosas

Huile et métal découpé 40x40, 2001 Collection privée De l’arrogance rouge et de la volupté jaune qui l’emportera? Ni l’un ni l‘autre. L’œil se déplacera vers le gobelet blanc en maintien sur le bord extrême d’une ligne courbe.

press to zoom
Mouettes au dessus du Port
Mouettes au dessus du Port

Métal découpé 30x30, 2001 Un port breton en hiver. Le froid découpait le ciel, les maisons, la mer, même les plis des tissus et des objets pourtant protégés à l’intérieur. Pour exprimer cette incision glaciale, l’usage du métal et des ciseaux fut pour moi irremplaçable.

press to zoom
Papillon
Papillon

Huile et métal découpé 40x24, 2002 Collection particulière Peindre un vase, c’est possible, un deuxième aussi, la difficulté se trouve dans ce qui les sépare. Quelle couleur ? Quelle matière ? Quelle forme sera complémentaire ? En ajouter un troisième en multiplie le problème. Entre les ailes du papillon, l’inspiration explore en voletant autour d’eux.

press to zoom
Fleurs et Raisins
Fleurs et Raisins

Huile et métal découpé 24x30, 2002 Collection particulière C’était, sur un bahut, tout un fouillis d’objets, de fleurs, de fruits, d’enveloppes ; des raies de lumière dérangés par les verres brisés d’une fenêtre formaient une symphonie d’éclats tout en désordre. J’ai essayé d’en obtenir une chorégraphie.

press to zoom
Guitare et Bouquet (1)
Guitare et Bouquet (1)

Métal découpé 28x28, 2002 S’écarter de la vérité afin de tirer de chaque élément une forme, une couleur, une évocation.

press to zoom
Guitare et Bouquet (2)
Guitare et Bouquet (2)

Métal découpé et marbres 30x30, 2002 Même sujet. Un peu lus loin dans l’abstraction, en jouant sur la ciselure du métal et la qualité des divers gris du marbre.

press to zoom
1/2

Métal découpé